Cet article est extrait du communiqué de presse de la Ville de Namur du 24 mai 2019 relatif aux aménagements des parcs et espaces verts sur le territoire de Namur.

Le parc Astrid :
Né en 1955 de la réunion de deux anciennes propriétés privées, le parc Astrid de Jambes, d’environ 2 hectares, au tracé en courbe, avec son étang, sa plaine de jeux et ses quelques arbres remarquables, a été ouvert au public en 1960. Il est aussi un lieu de convergence des écoles, du Conservatoire, de la bibliothèque et de la salle des fêtes de Jambes ou tout simplement un lieu de détente et de promenade. On peut également y voir la reconstitution de l’escalier de l’ancien Hôtel de Ville de Jambes, détruit au début des années 1990.
Lieu apprécié par les Jambois, le parc a vu l’agrandissement de sa plaine de jeux se concrétiser sous la précédente législature après un travail mené en collaboration avec l’école. La qualité de ses espaces verts méritait également un réaménagement profond afin de mettre encore mieux en avant la qualité de l’espace et son aspect bucolique.
Le réaménagement du parc :
L’ensemble du parc Astrid et de ses abords ont fait l’objet d’un important travail de remise en état des cheminements, d’entretien et développement de la flore et de sécurisation des lieux par les équipes horticoles du service Nature et Espaces verts fin 2018 et début 2019. Une équipe de trois agents a travaillé sur ce projet à temps plein durant les mois de décembre 2018 et janvier 2019 et a poursuivi sa mission ces dernières semaines.

Un tour grand merci au Service et aux équipes horticoles du service Nature et Espaces verts pour ce magnifique travail.

1. Zone de la source :

  • Il s’agit d’un dégagement complet de la végétation et d’un éclaircissement du massif arbustif.
  • Le développement des bambous, qui devenaient trop envahissants, a été limité.
  • Les équipes ont également procédé à la réfection du cheminement : l’espace de plantation bordant le sentier a été délimité et un guidage du promeneur à l’aide de pierres récupérées dans le parc a été mis en place.
  • Les parterres de la zone ont été réaménagés par la plantation de plantes vivaces et arbustes variés ainsi que d’un érable champêtre ornemental (Acer campestre Lienco) en remplacement d’un peuplier d’Italie abattu en 2018.

2. Zone l’étang :

  • Les équipes ont procédé à une sécurisation des abords du plan d’eau à l’aide d’une clôture basse faite de barrières en châtaignier.
  • Elles ont également procédé à une réfection des berges, nettoyé la végétation et replanté dans la zone entre les berges et la nouvelle clôture (plantes des bords de l’eau : ex. Salicaires).
  • Un nouveau massif de plantation a également été créé à côté du chemin qui accueille désormais des arbustes à fleurs (Rhododendrons ornementaux).

3. Massifs de la bordure ouest du parc et Monument aux morts :

  • Les services ont procédé à un élagage, éclairci et nettoyé la zone, taillé les arbres et arbustes.
  • Ils ont également désherbé et posé du broyat, remis en place des bornes aux entrées du parc afin de limiter l’orniérage des chemins.
  • Le parc à chien a également été remis en état via un remplacement de la barrière défectueuse de l’espace de liberté des chiens.
  • En ce qui concerne le Monument aux morts, les services ont réalisé une taille et un rajeunissement des arbres et arbustes qui le bordent.

4. Zone des jeux :

Les services ont procédé à une réfection et une sécurisation des abords des jeux par apport de terre, nivellement et semis de pelouse.

5. Parking et cheminements du parc :

  • Les services ont procédé à une taille des massifs bordant le parking et à un désherbage.
  • Le sol a également été réaménagé et des cheminements ont été revalorisés par la pose de gravier.
  • Le sentier et les gazons ont été délimités à cette occasion.

6. Espace Laloux-école :

  • En collaboration avec le service Maintenance bâtiments qui a procédé à la rénovation des murets, les services ont procédé à des replantations dans tous les parterres bordant l’espace Laloux et l’école Reine Astrid.