Du 18 au 29 octobre prochain la Ville de Namur participe avec 9 autres communes à l’opération « Coup de propre » initiée par la Wallonie.
Il s’agit d’une opération de répression avec un focus particulier sur les incivilités environnementales couvertes par les sanctions administratives communales (SAC). Ces incivilités sont par exemple : le jet de mégot, de cannettes ou autres contenants de boissons ou de nourriture, de chewing-gum, de masques buccaux, l’abandon de déjections canines ou de sacs poubelles non-conformes, les souillures de l’espace public… bref tous ces mauvais comportements qui dégradent notre cadre de vie au quotidien avec un coût non négligeable pour la société.
Les Gardiens de la Paix, agents constatateurs communaux et régionaux pourront sanctionner leurs auteurs tout en veillant à garder une dynamique constructive : interpeller – expliquer – dresser le procès-verbal de l’infraction. Les PV seront ensuite pris en charge par le bureau des sanctions administratives de la Ville.
La participation à cette initiative de la Wallonie s’inscrit dans le cadre transversal du Plan Local de Propreté de la Ville de Namur et plus particulièrement l’action 16 : mener des opérations de terrain dites « coup de poing » avec les différents acteurs de la lutte contre les incivilités.