Communiqué de la Ville de Namur

Après avoir réalisé de nouvelles visites de terrain au contact des sinistrés dans plusieurs quartiers, le bourgmestre a, à nouveau, réuni la cellule de crise.

Les militaires ont quitté le terrain namurois pour continuer de prêter main forte dans d’autres régions de Wallonie où les sinistres ont été plus conséquents qu’à Namur.

Le n°1722 ainsi que le call-center 1771, tous deux ouverts en raison des précipitations pour les interventions non-urgentes, ont été fermés unilatéralement sur décision des autorités fédérales.

A partir du lundi 2 août, un guichet sera ouvert à la Maison des Citoyens (jusqu’au vendredi 6 août, de 9 à 12h), pour aider dans leurs démarches administratives les personnes impactées par les inondations. Ce guichet complète ainsi le dispositif mobile mis en place cette semaine dans les rues les plus touchées.

Pour rappel, au vu des prévisions météorologiques plus favorables, la distribution de sacs de sable a pris fin ce mercredi 12h. En quelques jours, ce ne sont pas moins de 7.500 sacs de sable qui ont été distribués gratuitement par la Ville, sur base de son stock stratégique mais également des commandes réalisées en urgence auprès de fournisseurs privés (14 camions entre dimanche et mardi).

Actuellement, les pompiers et la Ville s’emploient à reconstituer leurs stocks stratégiques afin de disposer de sacs en suffisance pour d’éventuelles futures précipitations. 

La mise à disposition de containers se poursuit, pour évacuer les objets endommagés par les inondations (mobilier, électro,…). Douze camions tournent en permanence pour vider au plus vite les containers remplis et remettre à disposition un container vide.

La liste de localisation de ces containers ne sera cependant plus publiée : ces lieux changent en effet rapidement selon les demandes exprimées et les constats de terrain dressés par la Zone de secours.

Ces containers seront mis à disposition à de multiples endroits du territoire jusque vendredi inclus.

Le service Propreté publique poursuit également le curage des avaloirs : ce travail ne peut s’effectuer efficacement que si les avaloirs sont libres d’accès. Il est dès lors demandé aux riverains des rues impactées par les inondations de veiller à ne pas stationner de véhicule sur les avaloirs dans les prochains jours, pour faciliter l’intervention des services techniques.

Des démarches sont également entreprises pour opérer des dératisations dans les égouts des zones les plus impactées. Mais pour que cela soit efficace, il faut d’abord que tous les déchets soient évacués. Des sacs de produits toxiques pour les rats seront également mis à disposition des citoyens prochainement.