Le Covid Safe Ticket obligatoire dans les secteurs suivants :
  • L’horeca en intérieur 
  • Les établissements de soins résidentiels pour personnes vulnérables : les hôpitaux, les maisons de repos, les centres de soins de jour, les centres de réhabilitation, les établissements pour personnes handicapées, les établissements psychiatriques ou les établissements pour personnes souffrant de troubles mentaux
  • Les centres sportifs, les centres de fitness et les sports en intérieur et au-delà de 200 personnes en extérieur
  • Les foires commerciales et congrès rassemblant 50 personnes ou plus en intérieur et 200 personnes ou plus en extérieur
  • Les établissements du secteur culturel, récréatif et festif rassemblant 50 personnes ou plus en intérieur et 200 personnes ou plus en extérieur
  • Les évènements de masse rassemblant 50 personnes ou plus en intérieur et 200 personnes ou plus en extérieur
  • Les dancings et discothèques
!!!!(le CST ne sera pas d’application pour le take-away, sur les terrasses, dans les restaurants sociaux et les services relevant de l’aide alimentaire) !!!!Qui est concerné par ce Covid Safe Ticket ?
Le Covid Safe Ticket sera nécessaire pour tous les visiteurs des secteurs listés ci-avant à partir de 16 ans, à l’exception des visiteurs des hôpitaux, des maisons de repos et des établissements de soins résidentiels pour personnes vulnérables, pour lesquels le CST sera requis à partir de 12 ans. Il sera également requis dès l’âge de 12 ans pour les personnes qui assistent à des évènements de masse.
L’utilisation du CST ne s’applique pas, notamment, aux organisateurs – aux personnes travaillant dans l’un de ces secteurs ou établissements – aux personnes se rendant à une consultation en hôpital ou nécessitant des soins – aux personnes qui accompagnent une personne vulnérable, fragile ou malade dans un établissement de soins (le temps des soins) – aux visiteurs qui rendent visite à des personnes en fin de vie.
Sanctions en cas de non-respect
Des sanctions et amendes sont prévues en cas de non respect. De 50 à 500 € si vous êtes visiteur et de 50 à 2500 € d’amende pour les organisateurs.Pour les organisateurs, les bourgmestres peuvent en outre faire usage de leur pouvoir de police et ordonner la fermeture d’un établissement pour une durée maximale de 3 mois ou signifier l’arrêt immédiat de l’événement. En cas de fraude d’un visiteur/client malgré le contrôle de l’organisateur, la responsabilité de l’organisateur n’est pas engagée, mais seulement la responsabilité individuelle du fraudeur.